Entre femminisme et bêtises Reviewed by Momizat on . Traduction de Viki Giannetti L’Italie du festival de la musique  de Sanremo est celle que personne voudrait voir. Musique de mauvaise qualité et beaucoup des pa Traduction de Viki Giannetti L’Italie du festival de la musique  de Sanremo est celle que personne voudrait voir. Musique de mauvaise qualité et beaucoup des pa Rating:
Home » Estero » Entre femminisme et bêtises

Entre femminisme et bêtises

Traduction de Viki Giannetti
L’Italie du festival de la musique  de Sanremo est celle que personne voudrait voir. Musique de mauvaise qualité et beaucoup des papillons tatouées au vent. Dans un article de presse récent j’avais parlé de quotas roses, en soutenant l’opinion que lorsque les femmes refusent ce type de mécanisme discriminatoire, qu’à ce moment-là on obtiendra vraiment la parité des sexes (voir l’article pour en savoir plus).

Assez fréquemment  on entend parler des féministes. Ceux qui s’ en auto -définissent  soutiennent la parité politique et sociétaire des femmes et elles pensent que le sexe ne doit pas représenter un facteur discriminatoire ou préjudiciel.  Selon cette définition, nous devrons tous être féministes  puisque seulement qui a du bon sens ne peut faire autrement qu’encourager la  parité des sexes. Le résultat  d’une société qui est contre le féminisme s’avère donc une de plus grandes chutes de cette époque. Le problème principal est à la base : les hommes. Faisant un discours général et en observant les chiffres courants, ils changeront à peine d’idée s’il continuent de voir qu’exclure les femmes de postes de pouvoir est un affaire et que sera plus convenable de les observer tous nues à la télé. Cet esprit sera davantage confirmée si on voit les excellents résultats vis-à-vis du genre masculin.

La situation tragique, socialement et intellectuellement, peut être renversée qu’à partir d’ une action forte des femmes. Elles doivent se refuser d’être des objets sexuels, rejeter leur infériorité intellectuelle, refuser toute discrimination. Cela doit partir d’un bon nombre des femmes : lutter contre cette dictature souterraine dont elles sont victimes. Un autre problème est que sur dix femmes prêtes à lutter pour défendre leur dignité il en a autant qu’afin d’atteindre un objectif elles utilisent tous les moyens à leur disposition. Ou, d’autant  plus pire est qu’elles aiment se faire noter en utilisant des stratagèmes discutables. Et ce faisant on assiste aux scènes de nus et des papillons demies – cachées au  Festival de Sanremo. Il ne s’agit pas d’un programme en deuxième soirée pour adultes mais du festival de la chanson italienne. Ce sont des situations qui vont  donc ruiner le travail de milliers de femmes en quête de reconnaissance et de liberté. C’est le pornographique diffusé à la télé qui renforce l’idée stupide de la société des machos selon laquelle « S’il est convenable, si elles sont heureuses on ne change pas, on continue de cette manière sans problèmes». Un dicte local dit : « beaucoup d’efforts pour bâtir mais rien pour détruire », nous commençons donc cette  nouvelle semaine  en se souvenant des images de ce festival qui ont détruit tout travail et tous  sacrifice des féministes. Belén a affirmé que personne l’a forcé à s’habiller avec celle robe, mais c’est elle qui l’a choisie. C’est honteux ! S’elle avait été forcée on aurait pu encore un fois parlé de machisme de la société, cherchant à réaliser cet événement scandaleux comme pilier afin de démonter la répugnance d’une société anti-féministe. Elle n’a pas été forcée, c’est elle qui l’a choisie. Dans ce cas, nous pouvons  que parler de bêtise et d’ignorance. Comme le cas de quelques féministes provenant d’ Ucraine, que pour protester se déshabillent : elles éteint le feux avec le bois. Et voilà la société d’aujourd’hui. Une bonne semaine aux nombreuses honnêtes et pudiques femmes, si âprement insultées par des hommes bêtes et par des soubrettes débiles des célèbres  émissions honteuses.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Lascia un Commento

*

© 2012 il Ritaglio.it - Il Ritaglio è un blog ad indirizzo giornalistico e pertanto non è una testata registrata. |

Torna su